Pour un Cyclisme Vert

Publié le par LATR



By LATR



Comme le festival de Cannes ou Roland Garros, le Tour de France est un évènement cyclique, aussi soporifique qu'incontournable. Étant donné la conjoncture énergétique, nous déplorons le gaspillage. C'est pourquoi nous suggérons à Mme Marie-Odile Amaury, la propriétaire de l'affaire mêlant grâce du sport et dividendes replets, de renouveler l'épreuve traditionnelle en une source d'énergie bio et prolifique. Les vélocipédards se crèveraient les chasses  tout feu tout flamme et couvriraient les besoins croissants en énergie de la population, tout en agissant pour le bien de la planète. Dans cette joyeuse perspective, les armoires à pharmacie en selles pourraient se faire bien voir à  se piquouzer à la bonne franquette face aux caméras. N'oublions pas que la dépouille mortuaire d'un cycliste demeure un combustible plus que rentable. L'énergie est notre avenir, économisons-là.

Publié dans Vie eT MoEurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Le bateleur 09/07/2009 00:27

Ce n'est que la première injection qui coûte ...

hubre 04/07/2009 00:16

on pourrait peut etre mettre l epo à la place de l uranium