La Bataille du Rail

Publié le par LATR/M. Alacon




By LATR


Soucieux de contribuer au bien de la communauté, le ministre des transports Alacon s'est mis en tête d'assainir les comptes de la SNCF. En vue de réduire les coûts d'exploitation, il a proposé la mise en place de la première ligne de Pédirail. Il s'agit en fait de marcher sur la voie ferrée accompagné d'un contrôleur. Attention toutefois lorsque les rails se mettent à siffler à prestement vous jeter sur le bas côté, sans quoi vous risqueriez d'arriver à destination plus tôt que prévu. Ce qui est parfaitement contraire aux règles éthiques de la SNCF. Merci M. Alacon qui veut aller loin, en ménageant sa monture à la con.



Texte de Monsieur Alacon

Publié dans Vie eT MoEurs

Commenter cet article

julio juliot 11/11/2008 10:05

On apprend que c'est les méchants de l'ultra-gauche qui auraient commis ces affreux attentats contre la SNCF... Qui sont les affreux terroristes de l'ultra-gauche ? Quelles sont les revendications ? Allez... arrêtez vos conneries !!!

ldr 11/11/2008 07:00

Quelle vérité cache ce mattraquage médiatique autour de ces sabotages de voies ? Ne serait-ce pas pour masquer le service SNCF qui se dégarde chaque jour davantage avec en prime le peu de considération de plus en plus criant à l'endroit des passagers, le tout comparé aux prix astronomiques (toujours croissants) des prestations ? Il est vrai que peu avant ces "info" de sabotages suscitant presque de la peine pour la SNCF, la SNCF se faisait de plus en plus brocarder à cause de son site et de sa communication débiles, de ses retards plus que fréquents, ses prix opaques, l'avidité aveugle de ses contrôleurs et j'en passe !L'information, ça sert aussi à ça, à faire avaler la pillule, l'air de rien, un petit coup de pouce. Demain, la SNCF deviendra presque inattaquable !

Luc 10/11/2008 18:37

Et dire qu'il y aura des imbéciles pour marcher sur les quais (sourire)²